Pourquoi le vinyle - Header

Pourquoi j’écoute des vinyles à l’heure du tout numérique ?

Si vous consultez mon modeste blog de temps en temps ou me suivez sur les réseaux sociaux, vous savez sûrement que je possède une platine ainsi qu’une petite collection de vinyles. Support d’un autre temps qui revient doucement à la mode, on peut s’interroger sur l’intérêt de jouir de sa musique sur ces vieilles galettes noires. Voici quelques éléments de réponse.


Une approche différente de la musique

Le principal avantage du vinyle à mon sens est son approche totalement différente de la musique. À l’instar du CD, lorsque je mets une galette sur ma platine c’est que je l’ai choisi, j’ai choisi cet album et pas un autre. Et je vais l’écouter jusqu’au bout. On est donc loin de l’écoute « jetable » que l’on a tendance à pratiquer sur les plateformes de streaming notamment.

Pourquoi le vinyle - 3

J’apprécie donc un album dans son entièreté, sans sélectionner tel ou tel morceau, sans créer de playlists. Car oui, c’est un peu compliqué de presser soit-même ses LP. Au-delà de redécouvrir mes morceaux préférés, je prends donc le temps d’apprécier le travail des artistes dans leur ensemble et découvre souvent des titres sur lesquels je ne m’étais pas arrêté par le passé.

Une redécouverte de mes albums favoris

Si comme je le disais au-dessus, l’approche est différente, l’écoute l’est tout autant. En premier lieu, le support apporte un son bien différent de ce à quoi notre oreille est habituée. Différence trop subtile pour certains, elle se fait surtout ressentir lors de l’écoute d’album que je connais très bien. Le son est totalement analogique et aucune compression numérique ne vient interférer avec l’écoute.

Pourquoi le vinyle - 1

Attention, on n’est pas non plus sur un format totalement sans perte, mais j’avoue avoir redécouvert totalement certains albums. En particulier des LP où le mixage a été particulièrement travaillé et réussi. Je pense notamment à Random Access Memories des Daft Punk qui révèle selon moi tout son potentiel sur une galette noire. Un vrai bijou.

Un vrai rituel

Toutes les étapes menant à l’écoute d’un LP font également partie du charme de ce support. Choisir l’album à écouter, admirer la pochette, sortir de vinyle puis le placer sur la platine. Passer un coup de brosse avant d’y déposer la cellule. Autant de choses qui font de l’écoute d’un vinyle, un moment particulier.

Pourquoi le vinyle - 2

Toutes ces choses peuvent paraitre anodines pour beaucoup, mais c’est aussi ça qui fait que j’aime ce support. Le support, l’aspect très « physique » de la musique, mais aussi la collection, la recherche de raretés et autres vieilleries qui ne sonneront pas toujours juste.

Le plaisir de ressortir des antiquités

Enfin, la dernière chose que j’apprécie avec les vinyles, c’est de récupérer de très vieux LP au sein de ma famille. On a tous un oncle, un parent ou autre qui possède des vinyles, bien souvent plus vieux que nous. Il y a quelque chose de vraiment particulier à écouter ces albums, que l’on connait souvent de nom. Je prends l’exemple notamment d’un best of de Erth, Wind & Fire que nous avons récupéré dernièrement.

Seul inconvénient : l’état de ces vinyles. Suivant leurs conditions de stockage, il peut être nécessaire de les nettoyer. Mais quel plaisir de pouvoir les écouter après ces quelques minutes de nettoyage. C’est une nouvelle fois l’occasion de pouvoir découvrir de nouveaux morceaux et de nouveaux artistes.


En espérant que ma vision des choses ait été claire, je ne peux que vous inviter à vous procurer une platine. Profitez-en pour redécouvrir vos albums préférés et apprenez à les savourer d’une nouvelle façon. De mon côté, je retourne écouter le dernier album de Ghost histoire de muscler un peu mon cou.

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed