Header - Gestion de budget - Budgedo

Gérer son budget avec Excel

Si vous me suivez depuis longtemps, vous connaissez déjà Budgedo, mon tableur Excel pour gérer son budget facilement. L’arrivée de mon nouveau blog est donc l’occasion idéale pour vous proposer une mise à jour mineure de celui-ci avec quelques modifications légères ainsi que divers ajouts facilitant son utilisation.

Le précédent article n’étant plus disponible sur le site, je vais donc tout reprendre de zéro pour que les nouveaux arrivants ne soient pas perdus lors de la première ouverture du tableur. Budgedo a été réalisé en suivant une logique qui est la mienne, je ne prétends donc pas que ma méthode est la meilleure. Dans tous les cas c’est celle que j’utilise quotidiennement et qui me convient.

Avant toute chose, je vous conseille de télécharger dès maintenant le tableau et de l’ouvrir. Cela facilitera votre compréhension de son fonctionnement pendant la lecture. J’ai dans tous les cas inséré des images au sein de l’article pour faciliter la compréhension.

[su_button url= »https://www.ptds.fr/wp-content/uploads/2017/09/Budgedo_V4.xlsx » target= »blank » style= »flat » background= »#e14d43″ color= »#FFF » size= »6″ center= »yes » radius= »0″ icon= »icon: arrow-down » desc= »MD5 : 164AF0D750BB770B3B5241CEBEC20987″ class= »bouton-download]Télécharger Budgedo V4[/su_button]

Fonctionnement global

Le tableur est organisé en 13 feuilles. Les 12 premières correspondent aux différents mois de l’année et la dernière est réservée pour l’affichage d’un graphique de suivi de l’évolution de vos dépenses et soldes sur les différents comptes que vous possédez. Les 12 feuilles des mois sont toutes identiques et vont piocher certaines de leurs valeurs dans les mois précédents afin d’automatiser un minimum le tableau. Les feuilles sont composées de plusieurs colonnes distinctes ayant toutes une fonction spécifique.

Gestion de budget - Budgedo

La première colonne contient les apports et dépenses « fixes ». On y renseignera par exemple le salaire et les diverses rentrées d’argent mensuelles. De la même façon, c’est dans cette colonne que j’ajoute les charges fixes liées à mon logement ou autre assurance pour la voiture. Une catégorie est également dédiée aux abonnements par exemple Spotify ou Netflix. La dernière partie de cette colonne servira pour votre épargne. Personnellement j’y renseigne chaque mois le montant épargné sur chacun de mes comptes. Nous verrons ensuite comment ces valeurs sont utilisées.

Les deux colonnes suivantes servent quant à elle à renseigner les dépenses courantes. J’entends par là : les courses, les sorties et toute autre dépense qui ne rentreraient pas dans la case des dépenses mensuelles citées précédemment. Je remplis ces dépenses au fil de l’eau, à la différence des dépenses fixes qui sont quant à elle prérenseignées puisqu’elles restent identiques chaque mois. Vous verrez d’ailleurs dans la première feuille que j’ai volontairement indiqué des valeurs fictives pour vous aider à comprendre le fonctionnement du tableau.

Détail - Gestion de budget - Budgedo

Enfin, la partie droite de chaque feuille sert de récapitulatif et de contrôle afin de synthétiser tout ça. Toute cette partie est totalement automatique et se base uniquement sur des formules et les valeurs des différentes cases que vous remplirez au fur et à mesure de vos dépenses. On y revient tout de suite.

Prévision

Un des aspects principal et spécifique de Budgedo réside dans la prévision de vos dépenses. Pour chacune des dépenses, il y aura deux colonnes associées. La première colonne sera à remplir lorsque la dépense est effective (donc, déjà apparente sur votre compte), là où la seconde servira de prévision. Dans la pratique, en début de mois, seules les colonnes de prévision doivent être remplies pour vos dépenses et apports fixes (voir les valeurs fictives présentes dans le tableau). Ces valeurs prévisionnelles sont donc prises en compte pour définir votre solde prévisionnel en fonction de celles-ci et des sommes déjà débitées. À l’inverse, le champ « Solde actuel » ne prend pas en compte les opérations en mode « prévisionnel ».

Prévisions - Gestion de budget - Budgedo

Ce fonctionnement est également en place pour les dépenses courantes. Ainsi, si vous faites un achat en ligne, vous pouvez ajouter cette dépense en ajoutant son montant dans la colonne de droite (donc prévisionnelle, en orange) jusqu’à ce que cette somme soit effectivement prélevée sur votre compte. Vous pourrez alors basculer la somme dans la colonne de gauche pour que le solde actuel soit automatiquement mis à jour. Dans tous les cas, la case solde actuelle doit être égale à la somme effectivement présente sur votre compte.

Budgétisation

La budgétisation intervient quant à elle uniquement pour les dépenses courantes. Pour chacune des catégories principales de dépenses, vous trouverez une case budget à remplir selon vos estimations et vos habitudes. De cette somme seront automatiquement déduits les montants que vous indiquerez dans les colonnes de dépense (réelle ou prévisionnelle). C’est la différence entre la case budget et la somme des dépenses qui sera utilisée pour calculer votre solde provisionnel.

Budget - Gestion de budget - Budgedo

Un module de gestion est présent sur la droite de chaque feuille. Celui-ci vous permet de suivre d’un simple coup d’oeil votre budget mensuel tout en le comparant avec celui du mois précédent. Il vous indique dans la ligne « Budget », votre budget réel qui correspond à vos apports auxquels sont soustraites les dépenses fixes. Pour être dans votre budget, il faudra donc que la somme de vos budgets « dépenses courantes » soit inférieure ou égale au budget réel.

Calcul des soldes

Les soldes de vos comptes sont automatiquement calculés en fonction de vos dépenses. Le solde de début de mois est récupéré sur le solde prévisionnel du mois précédent. Il est donc important d’égaliser ce dernier en fin de mois pour qu’il corresponde au solde réel. Pour cela, il faut reporter le montant des dépenses courantes réelles dans la case budget de ces mêmes dépenses. Le solde actuel correspondra ainsi au solde prévisionnel.

Les comptes épargne sont également gérés automatiquement en récupérant les valeurs reportées dans les charges fixes. J’ai volontairement ajouté des cases en couleurs sur le mois de janvier pour que vous compreniez bien le fonctionnement. Lorsque vous ajouterez une somme dans la catégorie épargne, celle-ci sera automatiquement ajoutée au solde du compte associé. Le tableau se charge par ailleurs de faire une projection à 12 mois en fonction de cette somme. Les valeurs sont bien entendu automatiquement reportées d’un mois à l’autre.

Enfin, un solde global est disponible pour avoir toujours un coup d’oeil sur l’ensemble de vos comptes. N’hésitez pas non plus à utiliser la dernière feuille qui offre une lecture beaucoup plus visuelle de l’état de vos comptes et dépenses.

Bien commencer

J’ai bien conscience que malgré mes explications, le fonctionnement du tableau semble plutôt complexe. Je vous propose quelques explications pour bien démarrer. Vous verrez qu’avec les valeurs fictives présentes sur la première feuille, vous comprendrez vitre comment tout cela fonctionne.

Pour commencer, le plus important est d’indiquer votre solde de début de mois sur vos comptes (les cases sont entourées avec des traits rouges). Ceci est valable uniquement pour le premier mois. Les valeurs sont ensuite automatiquement reportées d’un mois à l’autre.

Démarrage - Gestion de budget - Budgedo

Ensuite, je vous recommande d’ajouter vos apports et dépenses fixes. Les valeurs fictives présentes dans le tableau devraient vous aider à comprendre. Prenez en compte que pour les besoins de cet exemple, la date du mois est fixée aux environs du 15 du mois. Ainsi, les charges avant cette date sont en noir (donc réelles et déjà débitées) et celles après cette date sont dans la seconde colonne, en orange (donc prévisionnelles et pas encore débitées). Ceci est également valable pour les dépenses courantes. On peut ainsi voir que j’ai été faire des courses le 15 à Super U, que j’ai bien reporté la dépense prévisionnelle, mais que celle-ci n’a pas encore été prélevée sur mon compte.

Je parlais plus tôt dans l’article qu’il fallait régulariser le solde prévisionnel en fin de mois. En effet, c’est celui-ci qui est reporté sur le mois suivant, il faut donc qu’au 30 ou 31 du mois, il corresponde au solde actuel. Pour ce faire, c’est simple. Admettons que vous ayez budgétisé 300 euros de courses, mais qu’au final vous n’avez dépensé que 250 euros, il faudra alors remplacer la valeur budgétisée (300€) par celle réellement dépensée (250€). Cette opération est à réaliser pour les 3 catégories de dépenses courantes. J’ai fait ce choix pour que les prévisions restent plus ou moins correctes, même si vous consultez le tableau 6 mois à l’avance.Régularisation - Gestion de budget - Budgedo

Si malgré ces explications, le fonctionnement de Budgedo reste encore trop compliqué pour vous, n’hésitez pas à laisser un petit commentaire, je me ferai une joie de vous aider.

[su_button url= »https://www.ptds.fr/wp-content/uploads/2017/09/Budgedo_V4.xlsx » target= »blank » style= »flat » background= »#e14d43″ color= »#FFF » size= »6″ center= »yes » radius= »0″ icon= »icon: arrow-down » desc= »MD5 : 164AF0D750BB770B3B5241CEBEC20987″ class= »bouton-download]Télécharger Budgedo V4[/su_button]

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed